Hypersensibilité: être hypersensible et heureux

« Je suis hypersensible », « mon enfant est trop sensible voire hypersensible », « nous sommes des hypersensibles dans la famille », « impossible d’être hypersensible et heureux! », « il/elle ne sait pas et ne saura jamais gérer ses émotions! »…qui n’a pas entendu cette phrase au moins une fois cette semaine ?

Encore un effet de mode ? De prime abord, on pourrait penser que l’hypersensibilité est le concept du moment.

Si je suis la première à en avoir ras la casquette d’entendre cette expression, j’ai pourtant décidé d’en parler sur mon blog aujourd’hui.

Pourquoi ? Honnêtement parce qu’il me tient à cœur et que je fais partie de ces personnes qui utilisent ces expressions. Mea culpa.

Toutefois, je me suis rapidement rendu compte que nous n’avons pas tous et toutes la même intention quand nous affirmons cette « information ».

Lorsque le mental prend la main sur cette donnée, très souvent elle devient un bouclier voire une bonne excuse. Je sais que je peux paraître un peu dure mais, la vérité, aussi douloureuse soit elle pour notre égo, est le chemin le plus court vers la sincérité vis-à-vis de soi.

Être hypersensible est une information utile sur ce parcours de la connaissance de soi. Et au même titre que « la capacité d’adaptation » par exemple, cette caractéristique te permet d’identifier ton fonctionnement et comment l’utiliser pour bien vivre avec les autres et avec toi-même.

Être trop sensible, avoir du mal à gérer ses émotions ou faire preuve d’empathie sont des caractéristiques de ta personnalité. Ni des défauts, ni des qualités simplement des faits.

Tu vis des évènements du quotidien de manière très intense ? Super, c’est une information à connaître.

Je propose donc de voir ensemble ce que signifie « être hypersensible ». Dans un second temps, je voudrais te partager ma conviction : « l’hypersensibilité est un don extraordinaire ». Enfin je te donnerais 5 clés pour bien vivre ton hypersensibilté.

L’hypersensibilité : qu’est-ce que c’est ?

« Je suis doué d’une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire »

Gustave Flaubert

La définition se trouve dans l’expression. L’hypersensibilité est une sensibilité accrue. Toutefois il est important de noter que la sensibilité ne concerne pas que les émotions. En compilant quelques définitions du Larousse, je dirais que « c’est une aptitude à réagir plus ou moins vivement à quelque chose et à percevoir des sensations, d’éprouver des sentiments. »

Ce dernier point est important car l’hypersensibilité est aussi sensorielle. Pour ma part, je suis convaincue que c’est l’hypersensibilité sensorielle qui déclenchent des émotions très fortes. C’est ma conviction et mon expérience par une analyse scientifique exacte. 😊

Ce que n’est pas l’hypersensibilité

L’hypersensibilité ce n’est pas d’être introverti ou extraverti.

NON tous les hypersensibles n’ont pas des cerveaux d’enfants, manquent de confiance en eux ou sont sujet à l’angoisse.

Ce qu’est l’hypersensibilité émotionnelle

Ce sont des réactions disproportionnées face à des situations qui paraissent anodines au commun des mortels.

Oui. C’est se sentir différent et faire preuve d’une forte empathie (voir hyper empathie)

Pour rappel, l’empathie est la capacité à se mettre à la place de l’autre tout en restant à la sienne. Je vois avec les yeux de l’autre sans projeter mon histoire sur lui. Or l’hypersensibilité peut devenir ingérable quand je ne fais pas la différence entre ce qui m’appartient et ce qui appartient à l’autre.

C’est aussi une grande intuition et beaucoup de pensées qui tournent en boucle.

Ce qu’est l’hypersensibilité sensorielle

Il s’agit là d’une sensibilité très forte aux odeurs par exemple, à la lumière, aux textures mais aussi aux goûts.

Reconnaître les forces de l’hypersensible ou En quoi l’hypersensibilité est un super pouvoir?

Je suis convaincue que l’hypersensibilité est un super pouvoir et je t’en parle de vive voix en video.

Les hypersensibles ont de nombreux atouts et parmi eux, il y a une excellente écoute de soi et des autres. Les émotions font partie intégrante de la vie des hypersensibles. Ce qui en fait des personnes avec une intelligence émotionnelle très développée.

Ce don extraordinaire allié à une bonne connaissance de soi devient une force au quotidien. En effet, mieux se connaître permet de s’accepter et d’accueillir ses émotions plus sereinement. S’apaiser c’est laisser la place aux forces de l’hypersensibilité: l’empathie, l’intuition et la créativité.

Apprivoiser son hypersensibilité pour être heureux

Dédramatiser et vivre ses émotions

C’est la première étape vers l’apaisement: se dire « je suis un être d’émotions. Quoi de plus naturel,donc, que d’avoir des émotions? c’est ok. »

Je t’invite à accueillir l’émotion comme un surfeur sur la vague. Prendre la vague de l’émotion et se laisser porter jusqu’au rivage en douceur: c’est ça vivre et exprimer ses émotions.

Simplement, sans honte, libre du regard des autres.

Il n’y a pas d’émotions négatives ou positives. Simplement une émotion qui s’exprime et qui indique qu’un besoin n’est pas satisfait.

Calmer ses émotions

Inutile d’étouffer la colère, l’écouter permet de l’apaiser. J’utilise souvent la métaphore du barrage. Cette eau qui monte derrière le mur a besoin d’être libérée. Ouvrir les vannes pour laisser un doux filet d’eau couler est plus efficace que de laisser gonfler le volume d’eau. Ce dernier pourrait déborder ou faire exploser le mur.

Par conséquent l’écoute de tes émotions doit faire partie de ton hygiène de vie.

3 routines à mettre en place pour calmer ses émotions

Surveiller son alimentation

Sensations et émotions, tout est démultiplié. Je préconise pour ma part de surveiller son alimentation en réduisant (voire éliminer) tous les excitants.

Si tu es hypersensible, je te conseille d’éviter café, coca, alcool, cigarette… Inutile de devenir un bonnet de nuit, l’idée est avant tout d’éviter les excès. Pas besoin de nourrir l’intensité de ton hypersensibilité.

Savoir s’entourer: la force de l’entourage

S’entourer de personnes qui portent un regard bienveillant sur cette sensibilité exacerbée est une manière de vous protéger. Il existe des personnes capables d’accueillir et cultiver l’émotivité d’un hypersensible. Un contexte où le non jugement est réciproque sera très épanouissant pour ce profil.

Choisis les bonnes personnes et tu développeras ton potentiel créatif.

Si tu veux découvrir comment j’accompagne l’hypersensibilité, grâce à mon expérience personnelle, le coaching ou encore l’hypnose, tu peux prendre rdv dés à présent.

Sandra ISRAEL-NICOLAS Coach professionnelle certifiée, en transition de vie.